Derrière cette friche, se cache un mur cyclopéen situé à l’ouest de l’Oppidum, auquel est adossée une série de terrasses en restanques plantées d’oliviers.

Notre chantier a pour but de remettre en valeur ce paysage typique de Provence et de permettre une expertise archéologique de ce mur.

Les travaux que nous réaliserons consisteront essentiellement à débroussailler les lieux, à remettre en état les restanques, à consolider les ruines des éventuelles constructions, à identifier et restaurer les cheminements, à dégager et tailler les oliviers plantés sur les terrasses et à entretenir le site ainsi valorisé.

Nous bénéficions, pour ces travaux, de l'aide des lycéens de l'Ecole Steiner qui viennent, une fois par an, nous aider pendant une semaine.

A l’issu du chantier un relevé topographique du site sera réalisé et une expertise permettra la datation du mur cyclopéen.

Ce site ainsi valorisé s’intègrera dans les circuits du Projet Courens,  l’installation d’une plaque émaillée descriptive du site sera demandée à la COVE.

 

JOURNAL